L’eau froide, un remède naturel

Eau froide, remède naturel

Nous le savons, l’eau froide est aujourd’hui utilisée sous forme de cure, dans le traitement de plusieurs pathologies.

L’hydrothérapie froide, pratiquée depuis l’antiquité par les romains, a été mise en avant en 1849 par l’allemand Sebastian KNEIPP.

Alors âgé de 26 ans, Sebastian KNEIPP, étudiant en théologie, apprend qu’il est atteint de tuberculose, diagnostiquée par son médecin comme incurable.

Condamné, il décide à l’aide d’une publication du Docteur HAHN («De la force et des effets de l’eau fraîche sur le corps humain»), de s’administrer le traitement de la dernière chance, une course à pied suivie d’une immersion dans l’eau glacée du Danube dont la température ne dépasse pas les 5°C. A raison de 2 fois par semaines,  il lui aura fallu peu de temps pour être entièrement guéri de sa maladie.

S’est alors que Sebastian KNEIPP élabore, un traitement curatif basé sur l’hydrothérapie.

Rétablir l’équilibre du corps, c’est l’objectif principal de sa méthode portant son nom, aujourd’hui utilisée dans le monde entier comme traitement préventif et curatif. Son mécanisme est simple, l’immersion en eau froide entre 5 et 18°C contraint le corps à générer son énergie calorifique pour maintenir sa température et éliminer les déchets métaboliques.

« L’eau est source de bienfaits ; elle est la thérapie la plus simple, la plus économique et – utilisée à bon escient – la plus sûre » Sébastian Kneipp

Lutter et traiter les maladies, utilisation première des bains froids, s’est aujourd’hui démocratisée et est utilisée par les sportifs comme traitement pour améliorer la récupération musculaire et lutter contre les douleurs post exercice. Méthode fréquemment utilisée par les sports élites, elle compte de plus en plus d’adeptes chaque année et entre dans les habitudes des sportifs. Cette méthode de récupération à fait l’objet d’un article « L’utilisation des bains froids dans le processus de récupération physique » reprenant le processus d’immersion en eau froide et les effets prodigués par celle-ci sur les athlètes.

 

Comme nous avons pu le voir, de multiples utilisations des bains froids existent, que ce soit en prévention, pour traiter une pathologie ou pour la récupération physique, les bienfaits de l’eau froide n’ont pas fini de nous surprendre.

S.Laporte

Suivez-nous

Pour ne rien rater et pour bénéficier d'offres en avant première,
suivez-nous sur les réseaux sociaux